Festival Art Rock 2015 - résumé du samedi 22 Mai



Hello !

Comme vous avec pu le voir sur Instagram, ce dernier weekend, j'étais invitée au Festival Art Rock à St Brieuc avec les copines Vickie, Pauline et Maëvane. Je n'ai pu m'y rendre que le samedi car je travaillais, mais ça ne m'a pas empêchée de profiter pleinement et d'être fatiguée le lendemain ! Surtout que les artistes que je convoitais passaient ce soir là, et également la performance de JCDC avec Mr NÔ avec comme mannequins de jolies briochines. Je suis arrivée vers 19h30, j'ai vu me frayer un chemin à travers la foule pour rejoindre les filles qui m'attendaient au tout premier rang, les mains sur la barrière ! Elles étaient là depuis 17H (et nous y sommes restées jusqu'a 1h30 du matin... Vous imaginez qu'il ne faut pas avoir envie d'aller aux toilettes si on veut garder sa place) J'ai été assez mal à l'aise de passer devant tout le monde, c'est mon coté poli (du genre à expliquer pourquoi je dois passer, alors que bon, les gens s'en fichent non ? Bref je suis comme ça !) mais la place qu'on m'avait réservée était de choix, surtout pour les photos ! Je n'avais pris que mon 50mm pour ne pas être trop encombrée, et je me demande bien comment j'ai fait pour le ramener en bonne santé (surtout après le concert de Yelle quoi).
Je précise juste que si vous décidez d'utiliser les photos merci de m'en informer, et de préciser d'où elles viennent, ces photos ne sont pas libres de droit, merci. :)

Citizens!


Le premier concert était celui de Citizens! , des petits anglais tout mignons, dont le chanteur s'est volontiers (presque) jeté dans la foule. Je ne connaissais pas du tout, mais j'ai adoré Waiting For Your Lover, Xmas Japan et My Kind Of Girl pour laquelle il nous a fait participer ! C'était une chouette découverte, c'est plus doux en album qu'en live, où le chanteur semble trop ravie d'être là pour rester calme !
Au point de vue style, j'ai adoré le look très anglais du chanteur, perfecto un peu futuriste, petite chemise imprimée et super-slim gris. Les chaussures étaient hyper chouettes, une paire de derbies qui semblaient être bi-matière, cuir vernis et une sorte de tweed. Pieds nu dedans, oui madame, pas de chaussettes.





Lilly Wood & The Prick


Ensuite c'était Lilly Wood & The Prick, qui sortaient d'une longue période sans avoir joué en live, la chanteuse était un peu stressée, il y a eu quelques couacs avec son sampler mais rien de bien grave ! Le groupe a joué des chansons entrainantes, avec une belle énergie. Down the Drain, Love Song et bien sûr Prayer C sont les chansons que j'ai le plus aimé. 
La chanteuse Nili Hadida portait un kimono sublime, qui semblait vintage qui m'a fortement fait penser au mien en plus long, avec un crop top à pois avec une jolie échancrure sur les épaules (qui donne tout l'aspect chic) avec un legging un peu barré-baroque. On était entre une tenue de scène et une tenue de tout les jours un peu excentrique ! Benjamin Cotto son acolyte brillait dans un look plus sobre mais subtil avec une chemise boutonnée jusqu'en haut et un jean noir.  







Christine and The Queens



J'attendais avec impatience de voir Christine and The Queens. Si j'ai déjà vu Yelle en mars à Rennes, j'avais loupé les places pour aller voir Christine. J'ai commencé à être fébrile un quart d'heure avant le début du concert, quand la scène commençait à prendre forme. Les filles m'avaient dit que pendant les conférences de l'après midi à la Chapelle, Christine (aka Heloïse, du coup je ne sais même pas comment l'appeler !) précisait qu'elle préférait miser sur la scénographie plutôt que sur un look excentrique. Ca n'a pas manqué, car elle est arrivée en costume noir, mais entourée de danseurs incroyables et d'un décor très arty, avec néons et écran derrière.
Je n'ai pas fait beaucoup de concerts dans ma vie, mais je peux dire que celui ci était incroyable. Elle est totalement captivante, drôle aussi entre les chansons, elle danse divinement bien, elle accorde de l'importance à tous les gens qui l'entourent, un énorme coup de coeur. ENORME COUP DE COEUR vous dis-je. J'ai rarement été aussi émue lors d'un concert, et c'est encore pire quand elle aussi elle pleure ! C'était après St Claude (la chanson que je préfère de loin, j'avais déjà été retournée la toute première fois où je l'avais entendue) et bon ben, voilà, on pleure tous quoi. J'ai aussi pleuré sur Heartless, moment de grâce totale avec des paillettes qui lui tombent des mains, puis qu'elle transfère sur ses joues et sur son coeur. Trop de beauté pour mes yeux. 
Si c'était émouvant, c'était aussi très drôle, elle a du bagoût, elle fait des blagues et surtout, elle danse génialement sur tout, on a eu un moment incroyable sur la chanson Short Dick Men avec ses danseurs, un des moments les plus parfaits du concert ! Bref la nana n'est pas DU TOUT hautaine, elle est juste timide au quotidien et assez dingue sur scène. Comme dirait un membre du public, JE T'AIME CHRISTINE et je vais t'offrir des crêpes beurre-sucre.
Je vous le disais elle portait un costume noir, des mocassins bicolores et un petit débardeur noir. Costume noir oui, mais imprimé léopard très subtil, je ne sais pas d'où il vient, mais je tablerai sur un costume Maje ? Bref, je n'en sais rien, je ne fais que deviner, quoi qu'il en soit était un très joli costume. Et puis ces paillettes, ça compte comme un accessoire.












Yelle



Ensuite, Yelle ! Briochine parmi les briochines, ravie de jouer a domicile sur son épi de mais, le concert a été plus difficile que prévu. Il était tard et alcool et autres commençaient à faire un effet sur le public un peu plus jeune, qui n'en avait visiblement rien à foutre (pardon) de frapper tout le monde. Bref, des pogos partout et etc. Yelle était géniale, les deux batteurs sont impressionnants, le concert était court mais intense avec les chansons les plus dingues, en commençant avec Unillusion, Ba$$in, Je Veux Te Voir et à la fin, sur le fameux épi de mais comme montée sur une fusée, Complètement Fou ! Une vraie joie de revoir Yelle, même si on aurai pu mieux profiter du concert sans se faire pousser de tous les cotés, j'imagine que c'est normal, c'était mon tout premier gros festival.
Yelle portait sa combinaison bleue et blanche que nous avions déjà vu lors de son concert à l'Antipode à Rennes et pendant sa tournée. J'aurais adoré la voir dans sa robe bleue Jacquemus, mais il faisait un peu froid quand même héhé. Et ses fameuses Reebok Freestyle High blanches, un grand classique ! 














Jean Charles de Castelbajac x MR NÔ





Pour terminer la soirée, Jean Charles de Castelbajac et Mr Nô avaient prévu une performance de folie, avec des mannequins triés sur le volet, parmi les habitantes de St Brieuc ! Un truc un peu dingue appelé Fantômes, avec des dessins en direct, un gros son et des jeunes filles toutes colorées vêtues de robes peintes par JCDC himself. Puis une partie avec des jeunes filles en blanc avec des sculptures en guise chapeaux tout particuliers faits main ! Très onirique, avec une introduction peinte "Il était une fois dans la forêt". Bien d'autres dessins également (où vont-ils, qui les garde ? J'espère pas à la poubelle hein !) j'ai beaucoup aimé ses anges de chaque coté de la scène, il est partenaire et inspiration mais aussi scénographe du festival :)
C'était top, mais à mon avis un peu long, le clou du spectacle étant un mélange de l'électro de Mr Nô et la Bagad de St Brieuc ! Avec comme chef d'orchestre Jean Charles de Castelbajac, tout de même. Pendant cette partie, le défilé de 2008 passait sur l'écran de la grande scène, une belle manière de nous rappeler que ce grand homme est le père de beaucoup de tendances, on y a vu les robes Obama et carte de crédit à paillettes, les escarpins Mickey, la robe Légo, les trench transparents et bien d'autres...! Ca donne envie de fouiller pour trouver toutes ces merveilles dans les méandres d'internet.
Une soirée qui s'est terminée en beauté, bien qu'un peu froid ! On est rentrées chez Maëvane dont les parents nous hébergeaient (merci!), on a mangé un bout et on a été dormir.










On devait le dimanche midi aller manger un brunch à Rock'n'Toque mais la queue trop longue a eu raison de notre patience, on a revendu nos places à contrecoeur au vu du repas proposé (qui avait l'air fou !!) Bien qu'on soit arrivées à 13h, il aurai été plus simple de donner une tranche horaire par groupes, mais tant pis, on a pu se rattraper avec le Brunch des Créateurs le 25 Mai, évènement dont je vous parlerai très vite !

Il arrive plein de belles choses avec une aventure comme celle du blog, mais avec les filles nous sommes toutes tombées d'accord sur le fait que participer à ce festival a été l'une des plus belles et probablement la plus dingue ! Mes obligations de travail m'ont forcé à louper des conférences avec Christine and The Queens, les rencontres incongrues et surtout l'interview que JCDC et Yelle ont donné à Pauline et Maëvane, mais le plus important pour moi c'est d'avoir été présente ce soir là et d'avoir eu la possibilité de prendre quelques photos ! Merci à l'équipe du Festival Art Rock, Coralie et Elsa, bravo à Céline pour le concours, merci à Maëvane et sa famille pour l'accueil, merci les filles pour les fous rires et puis d'avoir pris soin de moi ! 
A venir sur le blog, un look festival ! Et quelques indispensables à avoir avec soi ;)
Bisou !


4 commentaires

  1. Ça devait être dément de voir Lilly Wood and The Prick ou encore Christine and The Queen ! J'aimerais bien moi aussi participé à ce genre de festival un jour !
    xx, Clémence

    RépondreSupprimer
  2. Hihi! L'avant dernière photo, perruque blanche et rouge tout à droite, c'est moi! :)
    Je cherche désespérément une trace sur le web de la courte partie ou on a dansé en freestyle! Si jamais tu as des photos/vidéos de ce moment, je suis preneuse!

    RépondreSupprimer
  3. Les gens ont été sympas de te laisser "gruger"... Pour les concerts du vendredi, nous étions déjà 10 à midi à attendre devant les barrières (Placebo oblige), et je peux te dire que pour rien au monde nous n'aurions laissé passer ne serait-ce qu'une personne ;) "Premier arrivé, premier servi" ! A croire que les gens étaient plus tolérants le samedi !
    En revanche, pour l'alcool, je partage ton avis... Bien trop de gamins sous l'emprise de l'alcool qui gâchent le festival des personnes venant uniquement pour les artistes, non pas pour se prendre une grosse murge pendant 3 jours. Sans parler de ceux qui fument dans la fosse et qui jettent leurs mégots n'importe où...

    RépondreSupprimer
  4. Je suis actuellement moi aussi rennaise, mais étant orginaire de St-Brieuc j'ai abandonné Rennes le temps de ce week-end pour assister au festival. Les 3 soirs étaient carrément tops mais mon favoris était celui du samedi.
    Après pour les Pogos, c'est un peu un passage obligé en festival, plus tu es proche de la scène plus il y a de l'animation mais c'est aussi ça l'atmosphère d'un festival ahah.
    Tu as eu de la chance de réussir à atteindre le premier rang malgré la foule. Après le samedi étant donné qu'il y avait pas mal de jeunes les gens sont cléments. Par contre le dimanche pour Selah Sue le public était composé de plus de personnes d'âge moyen et de famille. Conclusion ils refusaient catégoriquement de nous laisser rejoindre nos amis un peu plus loins devant : un groupe de père assez costauds a fait un blocus pour nous empêcher de passer, et lorsqu'un ami a tendu la main pour que je l'attrape et les rejoigne, un homme lui a carrément attraper le poignet pour le faire reculer...
    Mais sinon c'est une ambiance géniale! Chaque mes amis et nos parents se retrouvent ici pour profiter d'un week-end de folie et passer un bon moment!

    J'ai aussi fait quelques articles sur le thème d'art si cela t'interesse de passer sur mon blog.

    des bisous! :)

    RépondreSupprimer

Merci beaucoup pour vos commentaires, c'est toujours un plaisir de vous lire !!